Nous entrons dans l’hiver. Les micocouliers perdent en quelques jours leurs feuilles.

Au soleil couchant d’une belle journée ensoleillée, les couleurs sont sublimes; Elles habillent habilement la demeure du Prieuré et la cour qui semble encore s’agiter de la venue des derniers visiteurs du soir.