(Pierre Casamayor)
Prieuré rouge 2005

« Un nez grillé, avec des notes de cuir, jus de viande, fruits noirs confits, réglisse, minéralité. La bouche est très dense, avec une trame affinée, une grande expression aromatique, encore marqué par le bois mais avec de la profondeur et de la longueur. Grand avenir, patience ! Note : ****(*)/ Nommé Ténor de l’année ».

Prieuré blanc 2005

« Un nez grillé et vanillé, avec du fruit jaune confit, du safran. La bouche a de l’ampleur, du gras, une forte présence épicée, une finale tonique avec des épices mariées au fruit. A besoin de s’amadouer. Note : ****(*) sur 5 étoiles ».

Chapelle blanc 2006

« Un nez de fleurs blanches, abricot, notes miellées. La bouche est ample, bien fruitée, avec une finale épicée, une pointe d’amertume rafraîchissante. Note : **** sur 5 étoiles ».